fbpx
Peut-on céder son crédit CPF a un tiers ?

Peut-on céder son crédit CPF a un tiers ?

La question se doit d’être pose, en effet dans le titre même de ce droit nous parlons de compte personnel. Et donc puisqu’il s’agit d’un droit personnel on serait tenté d’en disposer comme bon nous semble. Oui mais non, les choses sont un peu plus compliques que cela.  

Depuis plusieurs années il n’est plus rare d’entendre parler de don de jours de congés payés. Toutefois le don d’heures de CPF n’est pas transmissible et nous allons tenter de comprendre pourquoi.   Comme nous le savons tous, personne n’est censée ignorer les lois, mais plusieurs personnes ignorent encore leurs droits. Ce qui fait que plusieurs compte CPF sont dormants. Le crédit alloues aux formations est alors complètement ignorer.   Pourquoi ne pas créditer d’autres compte « ouvert » afin de permettre à ceux qui le souhaitent des formations plus importantes ?  

Comme son nom l’indique le CPF est un droit personnel. Il est attribué nominativement 

Passer son permis avec le CPF

Passer son permis avec le CPF

Depuis 2017, il est possible de financer son permis de conduire grâce à son CPF. En effet, le permis B est essentiel pour de nombreux employeurs mais aussi pour réaliser des trajets travail-maison etc..  Selon le ministère de l’intérieur le cout moyen du permis de conduire B en France s’élève a 1800 euros. Ce montant comprend bien évidemment les heures de code, de conduits ainsi que l’inscription à l’épreuve. Même si le minimum légal est de 20 heures de conduite, en moyenne 35 heures sont nécessaires pour obtenir son permis.  

Comme dit plus haut, il était possible jusqu’à présent d’utiliser son CPF pour financer son permis de conduire ou du moins une partie de celui-ci. Pour se faire, la formation devait être dispensée par une auto-école agréée CPF et rentrer dans le cadre de réalisation d’un projet professionnel.  Le nombres de salaries qui ont saisis cette opportunité est d’ailleurs élevé. En effet, le permis B serait la 8 ieme formation la plus suivie v ia le Compte Personnel de Formation.  

Un durcissement de la règlementation 

Le succès entraine certaines fois à l’abus. Et le financement du permis B via le CPF en est l’exemple le plus concret. En effet, certaines personnes utilisaient leurs droits CPF afin de financer leur permis de conduire hors projet professionnel. C’est pour cette raison que depuis le 1 er novembre 2020 un durcissement de la législation entraine qu’il est plus complique de financer son permis via le CPF. 

Désormais, les salaries et demandeurs d’emploi souhaitant financer leur permis de conduire via leurs crédit CPFF devront obligatoirement passer par un organisme de formation disposant d’un agrément préfectoral et spécialise dans « l’enseignement de la conduite à titre onéreux et sensibilisation à la sécurité routière »  Il faut ensuite remettre à cet organisme une attestation sur l’honneur que le demandeur ne fait pas l’objet d’une suspension ou d’un retrait de permis de conduire. Et que la formation est suivie dans le cadre d’un projet professionnel.   La caisse des dépôts pourra a tout moment contrôler cette attestation. 

La liste des permis finançable par le CPF réduite   En plus du durcissement des règles pour financer son permis via le CPF il est important de savoir que certains permis ne sont plus finançable via le CPF. C’est le cas du permis moto, scooter ainsi que du permis bateau et tracteur.   La liste des permis finançable par le CPF : B, C1, C, C1E, CE, D1, D, D1E et DE.  Une législation plus complique mais une formation toujours réalisable en fonction de vos besoins. Nous vous souhaitons bonne chance si vous envisagez de passer le permis de conduire via le CPF !  

CPF : attention aux arnaques

CPF : attention aux arnaques

Depuis plusieurs semaines, des escrocs vident les soldes de titulaires de CPF à l’insu de leurs volontés. On parle de 6000 comptes CPF qui auraient étaient ponctionnes. Quelques conseils pour se prémunir face à cette arnaque. 

Le phishing comme mode opératoire 

Pour détourner vos droits à la formation, les escrocs utilisent le plus souvent les techniques dites de phishing.   Ils contactent les victimes par mails, téléphone ou par les réseaux sociaux. Ils récoltent le maximum d’informations puis vous recontacte en se faisant passer par des conseillers Pole Emploi ou des organismes de formation. La plupart du temps, ils prétendent vous aider à créer votre compte CPF ou bien à effectuer le transfert de vos heures DIF. Ils ponctionnent ensuite votre compte CPF en toute impunité.  

Pour se prémunir de ce type de pratique, le mieux reste de ne jamais communiquer ses donnes personnelles type numéro de sécurité sociale, passeport etc..   En effet, grâce à ces informations personnelles ces escrocs sont en mesure d’usurper votre identité et de se connecter à votre compte personnel de formation et de vous inscrire à de fausses formations mises en ligne par des organismes frauduleux.   Plusieurs milliers de titulaires de compte CPF ont vu leurs soldes s’envoler au profits de formations qu’ils n’avaient jamais voulues ou demander. La caisse des dépôts a d’ailleurs porté plainte contre une quinzaine d’organismes. 

Se prémunir des arnaques 

Comme pour la plupart des arnaques il est important avant tout de rester vigilant. Procéder vous-mêmes a la création de votre compte CPF et n’en déléguer aucunement l’accès. Ensuite, ne communiquer jamais vos données personnelles par mail ou téléphone même si votre interlocuteur prétend faire partie d’un organisme officiel.  

Victime de l’arnaque au CPF ? Comment agir ?  

Si vous pensez avoir fait l’objet d’une fraude sur votre compte personnel de formation il faut impérativement avertir la Caisse des Dépôts et signalez l’organisme vers lesquels vos fonds ont étaient détournés. Le mieux est de déposer plainte au commissariat de police. Si votre compte CPF a bien fait l’objet d’une fraude pas de crainte, il sera recrédité des sommes dérobées.  

La crise du Covid-19 et le CPF de transition

La crise du Covid-19 et le CPF de transition

Le Covid-19 a contraint le monde du travail a se réinventer que ce soit par le télétravail mais aussi de par l’essence même de son existence. De plus en plus d’entreprise se réinvente en proposant de nouveaux services mais surtout en modifiant les règles internes afin de préserver les règles sanitaires instaurées par le ministère de la sante.  

De nombreuses personnes sont contraintes de réadapter ou reporter leur projet de transition professionnelle.   La plupart des formations présentielle ont modifier leur modes de travail pour passer à la formation en distancielle.   Si le changement des modalités n’est pas possible, le salaires doit faire une demande auprès de son employeur afin de réintégrer l’entreprise. La formation sera alors mise en pause le temps de la pandémie et du retour à la normal.   Les informations relatives à la crise sanitaire et son influence sur le projet de transition sont disponibles sur le site du ministère du travail.  

Le CPF de transition est un dispositif incontournable pour changer de métier et d’avenir professionnel. De plus en plus de Français se forment grâce au CPF a des formations linguistiques, bureautique et bien d’autres. Pour plus d’informations relatives au CPF et aux droits auxquelles ils donnent droit contactez un expert.  

Quesque le CPF de transition

Quesque le CPF de transition

Pour comprendre Quesque le CPF de transition il est impératif de comprendre ce qu’est le CIF (Conge individuel de formation) . En effet, depuis le 1er janvier 2019 le CIF a etye remplace par un autre dispositif : le CPF de transition. Vous avez surement entendu parler de PTP : Le projet de transition professionnelle. Il permet de mobiliser son crédit CPF pour une formation de reconversion avec conges. Nous vous expliquerons dans cet article comment cela fonctionne-t-il et qui peut en bénéficier.  

Définition  

Comme dit plus haut, le CPF de transition remplace le CIF. Le CIF avait pour objectif de permettre aux salaries qui le souhaitaient de se former dans le cadre d’une reconversion professionnelle.  

Le CPF de transition donne droit à un congé, comme pour le CIF.  Ce conge se veut être rémunérer afin de permettre aux salaries de conserver une rémunération tout en se formant.   Le CPF de transition doit être utilise dans le cadre d’une formation certifiante, il est gérés par les CPIR (Commissions paritaires interprofessionnelles régionales) aussi appelées ATpro, pour association de transition professionnelle.  

Qui peut bénéficier du CPF de transition ?  

Un salarie avec 2 ans d’ancienneté (dont 1 an dans l’entreprise ou il travaille au moment de la demande) peut bénéficier du CPF de transition. Cette ancienneté ne nécessite pas d’occupation de poste continu.   Certaines personnes sont exemptées de la condition d’ancienneté : les salariés bénéficiant de l’OETH (obligation d’emploi pour les travailleurs handicapés) et les personnes licenciées pour motif économique.   Pour bénéficier du CPF de transition il faut également faire une demande auprès de son employeur  :  

120 jours avant le début de la formation si celle-ci dure plus de 60 jours  60 jours avant le début de la formation si celle-ci dure moins de 60 jours.  Une fois la demande effectuée, l’employeur dispose de 30 jours pour donner son accord. Si l’employeur n’a pas donné sa réponse après cette période, la demande est considérée comme approuvée. De manière générale, l’employeur ne peut pas refuser la demande de son salarie, toutefois si l’absence de celui-ci nuit au fonctionnement de l’entreprise il peut demander de différer la formation. Ce report ne peut être supérieur à 9 mois.  

La rémunération pendant le projet de transition 

Le salarie souhaitant utiliser le projet de transition doit faire une demande auprès de la CPIR dont dépend l’entreprise dans laquelle il travail.   Si le CPIR valide les critères d’éligibilité la rémunération est accordée comme suit :   Si le salaire de référence est inferieur a 2 fois le SMIC la rémunération est maintenue à 100 %. 

En revanche pour les salaires supérieur à 2 fois le SMIC  

  • La rémunération est maintenue à 90 % pour les formations de moins d’un an 
  • La rémunération est maintenue à 90 % pendant un an puis a 60 % pour les mois suivants.  

A savoir : durant le congé de formation, le contrat de travail est suspendu mais non rompu. Le salarie conserve ses droits (conges payes, primes, sécurité sociale etc..)   Alors convaincu ? Lancez-vous des maintenant dans votre projet de transition !  

Se former à distance grâce au CPF

Se former à distance grâce au CPF

Suivre une formation au sein d’une école peut s’avérer compliquer en fonction de vos disponibilités, de votre travail et emploi du temps. Toutefois, vous avez la possibilité de mobiliser votre CPF au profit d’une formation à distance. Le catalogue de l’application MonCompteFormation compte d’ailleurs des milliers de formations en distanciel qui vous permettent de suivre à votre rythme la formation qui vous convient.  

Les avantages de la formation à distance 

Depuis la crise sanitaire, nous observons un changement radical de paradigme. Alors que les formations à distance étaient reléguées comme des formations moins prestigieuses que les présentiels; voilà qu’elles deviennent des incontournables. Le télétravail est conseiller et par la même occasion les formations à distance ont la cote. 

Selon une étude de l’ISTF, 31% des professionnels de la formation souhaitent basculer vers le digital learning. Les raisons comme mentionnées plus haut sont multiples mais certaines plus étonnantes. En effet, l’efficacité des formations à distance est quasi-égale à celle des présentiels (*85% contre 88%). Et l’efficacité pédagogique de ces formations n’est plus a prouvé.  

Confinement et travail  

Les confinements successif ont favoriser le télétravail, qui s’est démocratisé a de nombreux salaries. La formation en présentiel à céder la place à celle en distanciel. La crise sanitaire une fois finie n’y changera rien. En effet, il ne s’agit pas d’un effet de mode mais bien d’une réalité qui s’est installée et les choses ne reviendront pas en arrière une fois la crise finie. La « téléformation » prend alors une place importante sur le marché durablement.  

Les formations CPF et le digital-learning 

Les offres de formation éligible au CPF ne cesse de croitre car la demande se veut plus grande. Et depuis quelques temps, au cote des formations en langues, bureautique et logistique nous voyons apparaitre d’autres offres de formations plus originales. On y trouve des formations en prise de parole, coaching, et management de calendrier. Toutes ces formations disponible sur la plateforme MonCompteFormation sont disponible à distance.  

Pour résumer, les formations CPF et téléformation vont de paires. Le CPF permet aux apprenants d’avoir des formations en toutes circonstances.